Feminenza en Israël

Membres du Conseil d’administration

Edna Cohen Mazliah
Présidente du conseil d’administration

Dror Assia
Membre du conseil d’administration

Galit Gazit
Trésorière du conseil d’administration

Julie Arbel
Membre du conseil d’administration

Esther Bar-El
Conseillère en éducation

Feminenza Israel - Événements et ateliers

L'Education aux Questions de Genre et le Rôle du Pardon dans la Rencontre Educative

Une formation d'une année pour les éducateurs du Gordon Teachers Training College/ de L’École Gordon de Formation des Professeurs à Haïfa, Israël.

Par la Professeur Hanna Shachar, Ph.D. en éducation et psychologie sociale et directrice du programme de maîtrise en éducation, et Mme Esther BarEl, B.A. en philosophie, et conseillère en éducation à Feminenza International.

 

Le besoin d’une nouvelle approche éducative qui peut aider nos jeunes à acquérir une stature morale, à construire une colonne vertébrale d’humanité, de qualités et de valeurs, est criant. Parmi la multitude de questions brûlantes qui frappent à notre porte, nous avons choisi de commencer par encourager nos étudiants/es à aborder deux de ces sujets : le Respect entre les  Genres et la compréhension et nécessité du Pardon dans le système éducatif

Nous vivons à une époque de changements sans précédent. Face à l'invasion massive des informations et des technologies du net, il est très difficile de savoir ce à quoi nous pouvons nous attendre ; et même d’identifier ce qui se trouve devant nos yeux. Les concepts de base perdent rapidement leur sens et leur pertinence. Par conséquent, dans le domaine de l'éducation, il est nécessaire de réexaminer les concepts traditionnels de base tels que l'apprentissage, l'intelligence, les modes de pensée, le succès et l'échec, etc. Il est nécessaire de remettre en question les définitions de ce que nous appelons la " réussite ", d’examiner en profondeur et de mettre à jour  la pensée éducative, y compris de la question incontournable: Comment devons-nous former nos enseignants ?

Le monde technologique amène des changements significatifs dans le cerveau des enfants et dans le nôtre(1), à tel point que nous perdons de vue qui nous sommes et ce que nous sommes. Il semble donc crucial de se poser à nouveau la question : Qui sont les enfants qui viennent recevoir une éducation et qui sont leurs mentors ? La réflexion autour de ces questions ne fait pas partie du codage et de la pratique des éducateurs, mais face à la réalité actuelle, nous ne pouvons plus les éviter ou les ignorer si nous voulons être mieux équipés et plus efficaces dans l'éducation des êtres humains dans un avenir incertain.

Le besoin d’une compréhension plus profonde et de la conscience de soi  est central à notre action - l'appel à "se connaître soi-même", et à trouver la vraie valeur de chaque vie humaine. Nous constatons que les systèmes éducatifs en place ne donnent pas foi et valeur au véritable potentiel et aux possibilités que chaque vie humaine offre dans ce monde.

Par conséquent, ce cours de maîtrise en éducation a été conçu pour essayer d’établir les fondements d’une connaissance plus profonde et d’une plus grande conscience de soi – condition indispensable au changement et au développement - en fournissant aux étudiants un nouveau langage, de nouvelles connaissances, de nouvelles perceptions et de nouveaux outils leur permettant de réévaluer les concepts éducatifs et psychologiques de base et d'actualiser leurs valeurs et opinions. Cela se fait en se concentrant sur deux sujets qui doivent encore trouver leur place dans l'esprit et le cœur des éducateurs dévoués - le respect homme-femme et le pardon.

Le premier semestre traite de la perception et des attitudes à l'égard du genre - le nôtre et celui des enfants. Il explore le rôle central et omniprésent que joue l'identité de genre dans nos vies. La première étiquette qui nous est apposée dès la naissance est celle de " garçon " ou de " fille ", ce qui implique des persuasions, des influences et des conditionnements sociaux, religieux et historiques importants. Ce n'est qu'au cours des cent dernières années environ que ces questions ont été examinées et remises en question, ce qui a entraîné de nombreux changements dont nous sommes témoins aujourd'hui. Par conséquent, il est indispensable de découvrir et d’apprendre ce qui constitue le développement naturel pour chaque sexe, d'une manière nouvelle, à l'abri de des influences culturelles, afin de cultiver la véritable valeur, l'expression et le respect entre les hommes et les femmes.

Le cours offre une nouvelle compréhension de la constitution de l'être humain, afin que les participants prennent conscience du fait que nous ne sommes pas " une seule chose ", mais que nous sommes faits de vies différentes, et que nous traversons des étapes de la vie codées et prédéfinies, du stade bébés et des tout-petits au stade personnes âgées et sages - chaque étape ayant ses propres caractéristiques et tendances – dans lesquelles chaque individu est appelé à développer chaque composante et à les harmoniser toutes ensemble selon sa propre nature et but.

Le deuxième semestre traite d'un sujet qui n'a pas été sérieusement pris en compte dans la formation des enseignants, à savoir le rôle et la place du pardon, tant sur le plan personnel que professionnel, dans l'espace éducatif.

La réalité pédagogique ne constitue pas une écologie d’indulgence ou de pardon,  en ce qu'elle repose sur l’évaluation de tous les enfants selon un seul critère, à savoir la réussite à des tests standardisés. Le fait que les êtres humains diffèrent les uns des autres, que chaque individu est spécial et unique n'a pas de traduction pratique dans le système éducatif. La réalité éducative est celle des tests, des sanctions, de la compétition et de la comparaison sans fin entre enfants, classes, écoles et pays.

Alors qu’en fait, les processus de développement d'un être humain sont presque constitués d'essais et d'erreurs. Cela signifie que nous tous, enfants et adultes, à chaque erreur, défaut ou échec, nous avons besoin de nouveaux départs et de nouvelles opportunités. C'est le sens profond du pardon - se voir accorder un nouveau départ, une nouvelle opportunité, de continuer le processus de développement sans être entravé ou possédé par des erreurs, des échecs, des embarras, la culpabilité et leurs conséquences psychologiques.

Le cours explore les "Sept Piliers du Pardon" de Feminenza - Compréhension, Liberté, Remède, Chaleur, Élévation, Espoir et Continuation. Étant donné que les enfants que nous rencontrons aujourd'hui sont immergés dans un monde technologique chaotique et difficile à comprendre, la pédagogie doit se concentrer sur le maintien de ces valeurs humaines fondamentales, permanentes et naturelles, comme une plate-forme de force intérieure et de confiance(2).

Notre but est de voir davantage d'enseignants revenir dans l'arène éducative avec de meilleures perceptions et une attitude plus tolérante à l'égard du potentiel et du développement humain de leurs élèves.

Le cours a déjà été donné 3 fois, de 2013 à 2016, avec la participation de 65 étudiantes israéliennes en M.Ed (Maîtrise de l’Education). Tous - juifs (environ 80%), arabes et druzes - sont déjà enseignants, en formation pour devenir conseillers pédagogiques.

Le cours est dirigé par le Professeur Hanna Shachar, Ph.D. en Education et Psychologie Sociale, Chef du Programme de Maîtrise de l’Education, Enseignement et Apprentissage : Formation au Mentorat des Educateurs, Gordon College of Education, Haifa, et l’organisation se fait en étroite collaboration avec Mme Esther BarEl, B.A. en Philosophie, et Conseillère en éducation à Feminenza International.

Le cours a été reçu avec un intérêt et un enthousiasme exceptionnels. Voici quelques témoignages :

Merci pour ce semestre de profonde perception sur moi-même et sur mon monde... Je n'aurais jamais imaginé qu'il se déroulerait de cette façon et que je serais "le protagoniste principal". Dans chaque classe/cours, j'ai parcouru un cheminement  intérieur qui a contribué à mon développement personnel, interpersonnel, émotionnel et professionnel.

A. M., 52 ans

Il est vraiment très important de faire preuve d'un esprit de décision conscient pour ne pas laisser la réalité, qui exige des réponses rapides, nous affecter. A ce stade, je comprends que le 'moi supérieur' évoluant en moi sera assez intelligent – grâce à mon expérience de vie - pour gérer diverses situations avec moins d'implication personnelle et une vision aussi large que possible.

N. R., 51 ans

Je comprends que les décisions prises aujourd'hui peuvent être prises à partir sur la base de fondements.. et d'un point de vue professionnel, je comprends que dans la rencontre éducative il faut se référer à toutes les parties du moi.

M. V., 32 ans

Ce cours m'a d'abord aidé à comprendre pourquoi j'agis et réagis si rapidement, et comment je peux ralentir et regarder une situation sous d'autres angles. J'ai essayé, et c'était incroyable !... Toutes les connaissances extraordinaires et importantes que nous avons acquises dans ce cours ne sont enseignées nulle part ailleurs et elles sont si précieuses. C'est incroyable à quel point ce que nous avons appris est exact et vrai !

H. Z., 38 ans

Professionnellement, ce cours est un must pour tous les éducateurs où qu'ils soient !..... Nous en sommes sorties meilleures, moins critiques, plus compréhensives et mieux informées, et donc aussi meilleures enseignantes, plus conscientes de nous-mêmes et de nos faiblesses. Grâce à cette conscience de soi plus développée, nous pouvons mieux identifier les stades de développement et les étapes spirituelles de nos élèves... les aider à prendre de meilleures décisions et à faire de meilleurs choix et à acquérir de l'expérience....

Ce cours est unique. Son contenu devrait être obligatoire pour tous les éducateurs du monde entier et pour l'humanité en général. Ce fut une expérience émouvante, enrichissante, qui a suscité à la fois réflexion et inspiration... Cela m'a poussé à sortir des sentiers battus, à changer mes schémas de pensée et à essayer de mettre en œuvre ce que j'ai appris dans ma vie. Quel beau cadeau !!!!!

A. O., 45 ans

Nous contacter


(1) Hanson, R. (2013) Hardwiring Happiness. NY: New York, Crown Publishing Group.
Doige, N. (2015) The brains way of healing: Remarkable Discoveries and recoveries from the frontiers of neuroplasticity. New York: Penguin Random House LLC.

(2) Kaku, M. (2014) The Future of the Mind. New York: Stuart Krichevsky Literary Agency, Inc.