Mary Noble, titulaire d’une maîtrise en archéologie/anthropologie sociale (Université de Londres) et d’une maîtrise sur la paix et la réconciliation (Université de Coventry)
Co-fondatrice et PDG de Feminenza International

Formée et diplômée en anthropologie sociale et en archéologie, en études sur la paix et la transformation des conflits et directrice d’études universitaires, Mary travaille depuis des décennies à promouvoir le développement des femmes et de leur spiritualité, à établir un partenariat progressif entre les genres et à œuvrer pour le pardon, la réconciliation et la consolidation de la paix, en se concentrant sur le développement à long terme des femmes comme artisans de paix.

Mary consacre son temps à donner des conférences, des séminaires et des ateliers aux femmes et aux hommes, voyageant à travers le monde au nom de Feminenza. Elle continue de développer un programme sur le leadership transformatif et anime des cours internationaux de formation sur la Compréhension et la Gestion de la Peur et le Pardon. Elle croit passionnément que nous sommes dans une période critique de changement et que la libération de l’âme féminine à ce moment de l’histoire est essentielle pour l’avenir de toute vie sur cette planète. Son engagement à développer une nouvelle relation entre les hommes et les femmes pour aider à passer cette nouvelle étape de notre évolution s’illustre dans ses séminaires et conférences XX/XY.

En janvier 2006, elle a été invitée à diriger une conférence internationale de quatre jours, organisée par Feminenza et l’UNESCO PEER au siège de l’ONU à Nairobi, intitulée L’Humanité dans la relation homme-femme.  Cet événement a réuni 250 délégués, hommes et femmes, représentants d’entreprises, d’ONG et de l’ONU de la région des Grands Lacs d’Afrique, pour discuter de certaines des questions les plus fondamentales en matière d’égalité entre les genres.  Ont été notamment abordés les thèmes tels que le mariage précoce forcé, la mutilation génitale féminine (MGF), la masculinité positive, la lutte contre le VIH/sida et les violences sexuelles au travers d’actes de sensibilisation et de valorisation entre les genres, dans le respect des étapes de la vie, et du pardon et de la réconciliation entre les genres.

Le Leadership transformatif pour les femmes: Depuis 2007, Mary a développé un programme de Leadership Transformatif pour les Femmes, mené à Mombasa en 2008 avec 60 femmes leaders, qui est ensuite devenu la base d’un programme financé par l’ONU Femmes pour former les femmes à diriger des activités de médiation/atténuation des conflits dans la vallée du Rift.

Pardon et Réconciliation: En juillet 2007, Mary a organisé un séminaire de deux jours pour plus de 100 délégués à Nairobi sur Trouver le pardon, la Réconciliation et la Paix,organisé par Feminenza et UNILAC, une université pour étudiants réfugiés du Rwanda, du Burundi et de la RDC.  Depuis, elle a organisé des ateliers et des séminaires dans le monde entier, notamment en Nouvelle-Zélande, en Grèce, en Israël, en Turquie, au Royaume-Uni et aux États-Unis. En 2010-2011, elle a achevé un programme pilote de formation de femmes en tant que conseillères en pardon et réconciliation au Kenya, financé par l’ONU Femmes. Elle se concentre maintenant sur la formation de nouveaux praticiens dans le monde entier.

Guérison des traumatismes: En 2015, Mary a animé un atelier de cinq jours sur la guérison des traumatismes en partenariat avec Global Communities, à l’attention de 60 dirigeants communautaires des quartiers précaires de Nairobi. En 2016, 30 adolescentes et jeunes femmes ayant subi de graves violences sexuelles en ont bénéficié. En juin 2017, Mary a animé un atelier de guérison des traumatismes auprès de 25 Doyens du Comté de Nakuru.

Conseil d'administration

Edith Borst
Secrétaire de charité/Secrétaire Générale

Penny Aposkiti
Trésorière

Monique Weber
Fiduciaire